Création 2016

 Europeana

Sondage auprès de l'opinion "public"

"Selon vous, pourquoi Claire Lannes a-t-elle assassiné sa cousine Marie-Thérèse Bousquet, sourde et muette ?"

Il n'existe pas de fait divers sans opinion publique.

Ces passages à l’acte sont potentiellement en nous tous.

Ces faits divers incompréhensibles, inexplicables et souvent inexpliqués font partie de notre conscience collective et c’est sans doute pourquoi ils passionnent tant le public dit populaire.

 

Le public, c’est vous, c’est moi. C’est nous, qui ne sommes pas (encore) passés à l’acte.

 

Dans l'amante anglaise, le public pourrait représenter l’assemblée de jurés si toutefois nous étions dans un tribunal. Mais ce n’est pas le cas. Nous ne sommes pas dans un tribunal. Nous sommes devant nos écrans, nous sommes devant notre mur Facebook. Nous sommes les lecteurs de presse à faits divers.

 

Le public est spectateur, voyeur, témoin, pris à partie.

Le public, c’est l’opinion publique.

Jusqu'à la création, le LucaThéâtre interroge "L'Opinion-public".