Les petites histoires téléphonées

Vrai faux standard pour 5 acteurs et 10 téléphones

5 téléphones pour 5 comédiens-conteurs

et 5 téléphones pour 5 spectateurs-auditeurs.

 

Dans leur cabine en plexiglas, 5 acteurs répondent à la sonnerie et proposent en simultané à 5 spectateurs ayant composé le bon numéro, des histoires courtes ou très courtes (1 à 4 minutes).

 

Il suffit de décrocher un téléphone, de composer le numéro indiqué et l’on obtient, pour quelques minutes, une histoire courte, un poème, une brève, proposée en direct par un comédien …

 

Un moment d’écoute privilégié, sensuel et drôlatique…

 

Le choix des auteurs évolue au gré des représentations, des découvertes de chaque lecteur, des thèmes proposés par les lieux d’accueil… :

On peut cependant citer : Guillaume Appolinaire, Thomas Bernhard, Pierre Bettencourt, Philippe Delerm, Daniil Harms, Bertold Brecht, Aimé Césaire, Ysidro Fernandez, Bernard Dimey, Jean-Claude Carrière, Julio Cortazar, Roland Topor,  Moacyr Scliar …

Et pour les plus petits, Claude Ponti…

Ce standard peut “tourner” quelques minutes ou quelques heures.

 

La thématique des récits peut être adaptée en fonction des nécessités et du contexte de la manifestation dans laquelle s’inscrit le standard.

 

Les petites histoires téléphonées peuvent être jouées en intérieur (hall, bibliothèques …) ou en extérieur dans des espaces peu bruyants (places, jardins, marché …)