PRESSE Sur Le Tour

"- LucaThéâtre : retour sur la Trilogie sportive

Une équipe hors norme pour une équipée qui ne l’était pas moins : en dix jours et sept représentations, la Trilogie du LucaThéâtre a emporté l’adhésion du public, venu nombreux de toute la ville et au-delà.

La trilogie imaginée par le LucaThéâtre avait attaqué fort avec “Sur le Tour”, quatre soirées durant. Lors d’une étape du tour de France relatée et jouée avec brio par Laurent Vercelletto, acteur et directeur du LucaThéâtre, nous avons partagé l’échappée d’un cycliste, vibré à la vue de la foule, compati à ses souffrances. Comme si nous étions, nous spectateurs, dans la course. A l’arrivée, nulle victoire sportive en vue, sinon la performance de l’acteur qui tient son auditoire en haleine sans l’essouffler une heure et demie durant, seul en scène sur son vélo doré.…"

 

Vaulx Journal Janvier 2013 - Françoise Kayser

"EPREUVES SCENIQUES

Le metteur en scène Laurent Vercelletto croit au rapprochement entre deux disciplines a priori antagonistes: le sport et le théâtre. Il pense même que ces deux pratiques ont un véritable point commun : la notion de « dépassement de soi ». Il passe cette semaine de la théorie à la pratique avec sa compagnie LucaThéâtre, actuellement en résidence au Centre Culturel Charlie-Chaplin de Vaulx-en-Velin. Sa nouvelle création prend la forme d'une « Trilogie sportive » déclinée en trois spectacles pendant deux semaines. La première étape de cette course de longue haleine s'intitule «Sur le Tour »; une adaptation d'un texte de Jean-Bernard Pouy inspirée par la plus célèbre épreuve cycliste du monde. Où l'échappée foudroyante et inattendue d'un coureur français de Dunkerque seul face à l'effort..."

 

Monique Desgouttes - Le Progrès de Lyon 16 janvier 2013

 

"Laurent Vercelletto se plaît à rapprocher les différents langages. Pour lui, les vocabulaires musical, littéraire, théâtral ou sportif, sont autant de nuances au service du spectacle. Comme un triathlon, sa création 2013 se déroulera en trois étapes, du 16 au 20 janvier avec vélo, boxe et feu d’artifice final.

Pour commencer, Vercelletto se met en selle avec, dans sa musette, un texte de Jean-Bernard Pouy, journaliste et romancier. Dans la peau de Lilian Fauger, sur son vélo en or, le comédien vit une échappée durant le Tour de France. Et il s’en passe dans la tête d’un coureur solitaire… Le bandonéon de Willialm Sabatier et la contrebassse de Mauricio Angarita accompagneront son héroïque chevauchée."

 

LE PROGRES DE LYON - Sport et littérature.